Le président américain Donald Trump a prévu de se rendre ce mardi à la frontière mexicaine près de Tijuana. Il doit y découvrir huit prototypes de mur pour la construction d'un éventuel mur frontalier entre les États-Unis et le Mexique. Ces "échantillons" sont visibles l'autre côté de l'actuelle barrière qui marque la frontière et cette présence ostentatoire est perçue comme une provocation du côté mexicain. La construction de ce mur pourrait coûter 22 milliards de dollars et prendre plus de 3 ans. Le Mexique refuse de financer ce mur, obligeant Donald Trump à chercher une façon de faire payer la construction aux Mexicains, comme il l'avait promis pendant sa campagne électorale.